Marching Church | Elias Bender Rønnenfelt


A croire qu’un paquet de monde est en marche. Sans destination précise. Anciens ministres, Indignés, pèlerins et Punks à chien, pieux et Arty danois. Christiana, Tahrir, La République, il faut battre le pavé Camarade, toucher le réel du doigt et le fouler au pied, comme bon nous semble. Le reste est agitation. La posture est nonchalante, seulement esthétique, l’image reste et agitation, bis repetita.

Portrait en eaux troubles de Elias Bender Rønnenfelt. Dans une autre vie, leader de Iceage. Pas mal. Animateur de Marching Church depuis 2013, à tout juste 20 ans. L’Ecriture ambitieuse et les clichés de l’arrogance adolescente. Un talent malicieux, tout juste éclos. Une écriture atone, sans relief. Un squelette rythmique sans coordination mélodique. L’agitation, sans doute. Des bas-fonds d’une oeuvre s’érige sa grandeur. Proverbe de petits hommes qui voient loin. Mais en chemin, il y a des latences insoupçonnées. Coming Down par exemple, comme son nom l’indique.

Petit Bowie joue au grand. Mime les vieux. Aux limites de la prétention. Un râle surjoué, du verbiage délavé et une côte des plus Sexy-est sur fillesfaciles.com. Il a belle gueule, c’est sûr. Mais pas que. Capable de s’effacer. Capable d’intonations éphémères qui subliment les silences. Capable d’habiller ces silences gênants pour le commun des mortels. Occuper l’espace comme nulle autre. Un Roi en sa petite demeure Underground. Les rois d’Antan sont morts et enterrés, réédités. Vive le Roi, orgueilleux mais sans pouvoir.

Dans les pas du Boss (à écouter par là >>>) mais sans plus de légitimité. Se montrer plus fragile, distant. Nostalgie dissipée. Fake, Fake, Fake… Et pourtant, aucune récitation là-dedans. Un Mélodica pataud, une boite à rythme sans envergure pour planter le décor et des syllabes aménagées telles le Discours d’un Roi déchu et sans atours. Il joue une pièce de théâtre remplie de fantômes désuets et de grossiers courtisans, mais sans jamais censurer ni mentir (Telling It Like It Is). Ca marche (presque) à coup sûr.

Marching Church – à écouter sur Bandcamp/Deezer/Spotify – Prochain album Telling It Like It Is sortie le 28/10/2016 sur Sacred Bones

Laisser un commentaire, un bon mot, une remarque...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :