Les Chroniques Fainéantes #4 : Ulrika Spacek | Yeti Lane | Doug Tuttle


Retrouvez les archives des Chroniques Fainéantes sur la page dédiée du Blog et en playlist sur Spotify/Deezer (By @LeBazar)

Ulrika Spacek_The_Album_Paranoia_2016Ulrika SpacekThe Album ParanoiaThough Love Records

(Bon) A savoir : Le nom du groupe fait référence à l’histoire rocambolesque d’une jeune correspondante suédoise et d’un muffin qu’elle croyait n’être qu’au chocolat. Le reste s’est émietté en même temps que sa mémoire. Mais grâce à deux ingénieurs hors-pair la scène est reconstituée sous forme de vapeurs psychédéliques. Vous reprendrez bien une petite lichette ma chère Eva?

A écouter : Bandcamp/Spotify/Deezer

A lire : La chronique de l’album sur Sound of Violence >>>

 

Yeti_Lane_L_Aurore_2016Yeti Lanel’Aurore Clapping Music/Sonic Cathedral

(Bon) A savoir : L’Aurore accueille les meilleurs. Les lève-tôt. Ceux qui chassent la lumière. Ou bien les trois. Georges et Emile avaient trouvé la bonne formule. Cédric et Charlie sont sur le coup. Armés comme personne : Synthés à la main, onduleurs et compresseurs de tranchée. Bientôt le brouillard épais se lève. Avec le temps, tout s’éclaire, même lorsque les guitares tempêtent. Les deux compères-la-victoire.

A écouter : Bandcamp/Spotify/Deezer

A lire : La chronique de leur dernier album sur The Drone >>> / La chronique de The Echo Show sur Le Bazar >>>

 

Doug_Tuttle_It_Calls_On_Me_2016Doug TuttleIt Calls On Me Trouble In Minds Records

(Bon) A savoir : La 5ème tortue de la cave. Alors que les 4 premières ont vraiment mal tourné (Voir Les Kassos >>>), lui a vaincu le sort et la mort-au-rat pour finalement passer maître des mélodies douces et légères (sans sauce piquante). Un Songwriter au nez creux. Unknown Mortal Orchestra en plus fin sur 28-trop-courtes-minutes d’apaisement. J’avais un doute à la première écoute, la seconde me fait dire « tu te trompes là mec… », la troisième va très certainement me dire « Mais tu pouvais pas t’en rendre compte plus tôt ».

A écouter : Spotify/Deezer

A lire : La chronique de l’album sur le magazine Paste (Anglais) >>>

Laisser un commentaire, un bon mot, une remarque...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :