Scott Walker + Sunn O))) – Soused (2014)


195f2916

Certains disques ne feront jamais l’unanimité, et Soused est certainement de ceux-là. Une partie de son auditoire lèvera les yeux au ciel, prête à défoncer le bouton STOP du player pour mettre fin au supplice, en se plaignant que des labels osent encore signer des choses pareilles. Avant d’appuyer sur le bouton PLAY, une autre se souviendra la bave aux lèvres des trophées collectionnés jadis par le label 4AD ainsi que des parcours atypiques de Scott Walker, l’anti crooner des années 1960, et de Sunn o))), l’anti groupe de post-ce-que-vous-voudrez assuré d’une bonne légende dans le drone. Mais qu’est-ce que Soused au juste ?

Commençons par ce que Soused n’est pas : un disque pop, un moment de détente pure, un bon moment qu’on passerait à regarder le soleil se coucher, avec une tasse de thé et le chat sur les genoux. Non, Soused est déjà en pleine nuit, il ne faut pas avoir peur du noir pour y entrer. Un morceau comme « Lullaby« , magnifique et tendu, est bien sûr trompeur : on ne sera pas bercé comme des enfants, non. Au mieux, on trouvera une petite veilleuse dans un coin, histoire de se rassurer, en sachant qu’on ne se fera pas non plus mal aux yeux en regardant le filament… Sur les cinq titres qu’il annonce, l’album ne contient aucune chanson. Il s’agit en réalité d’une savante juxtaposition de la voix de Walker, poussée dans ce qu’elle peut avoir de plus lyrique et de plus étrange, et des sons et expérimentations les plus sombres d’un groupe déjà peu réputé pour sa légèreté ou son innocence.

Soused ressemble par contre à s’y méprendre à une provocation. Le titre de l’album met d’ailleurs son auditeur assez vite en alerte : Soused égalerait en fait « so used », laissant entendre que le vieux chanteur serait usé, lessivé comme un jean passé au Karcher ou au sable fin pour mieux lui décimer la peau. Le ton général des morceaux n’est-il d’ailleurs pas si lourd, si désespéré ? Mais on peut aussi être amené à penser que cette assertion cacherait en fait un point d’interrogation, la faisant dès lors basculer dans le camp de l’ironie. Walker n’a semble-t-il pas seulement voulu cracher sa bile de vieux conteur hanté ou névrosé, il a voulu nous montrer qu’il comptait encore sur de plus jeunes et tout aussi branchés compositeurs pour pousser vers l’avant, pour continuer à envahir nos rêves.

Soused est énergie. Elle est discrète mais bien là, elle est partout. Terrée sous nos pas, elle ne nous quitte pas. Elle est cachée dans nos tripes, et nous pousse même à monter le volume de l’écoute jusqu’à « très fort ». Mais elle est traître, ou du moins fort timide, furtive. Elle s’arrête brutalement, capricieuse, avant de nous foncer dessus à nouveau. Le titre « Bull » vient nous le rappeler, frôlant notre subite chair de poule à chacun de ses passages. « Keep moving on / Keep moving on« , nous prévient Scott Walker.

Soused est enfin une révélation. Car au terme de l’épreuve qu’implique une série de premières écoutes à l’aveugle dans le labyrinthe onirique du groupe « Scott o)))« , on débouche finalement sur une plaine magnétique, sur un champ des possibles, sur un espace d’évidences. Il suffit de dépasser la cruauté subie sous le règne d’« Herod 2014 » pour s’en rendre compte, l’album basculant alors vers une forme de sérénité. On atteint un firmament, oui, on gagne soudain le droit de survoler tout un paysage, un décors d’huile et de feu, en fait de lave et de métal en fusion, un monde industriel et pollué nous rappelant notre état actuel. Celui de libellules un peu folles, plantées au dessus d’un champ de mine, les ailes fatiguées par le mouvement permanent, mais prêtes à se poser en sachant ce qu’elles risquent. Un état de conscience terrifiant, certes, mais nécessairement salvateur.

Une fois encore, le rock n’est pas qu’entertainment, c’est aussi un outil de formation.

Scott Walker & Sunn o)))Soused – 4AD, sortie le 20 octobre, en écoute sur Spotify/Deezer/Rdio

 

Un commentaire

Laisser un commentaire, un bon mot, une remarque...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :