Pattern Is Movement – All Together & Les Autres…


Il est des albums comme celui-là qui reviennent dans nos vies avec une régularité impeccable. Un hasard saisonnier, peut-être, réactivé par une mémoire bienfaitrice.  Il est des moments où l’on se plonge dans notre bibliothèque intérieure, notre bric-à-brac émotionnel (Le cognitif encore et toujours…) et d’où ressortent, l’on ignore foutrement comment, ces photographies musicales et familières, instantanés arrachés à l’oubli. Philosophie de bas étage, j’arrête.

Ok, disons que, ces derniers temps, j’en avais un peu assez de me repaître de toutes ces musardises et autres bidouilleries apéro-électro-pop, foncièrement fades, insuffisantes pour nourrir l’âme et les albums-photos cités plus haut. Alors je suis revenu, pour ainsi dire naturellement, à des choses plus amples, plus alambiquées. J’ai réécouté Don Caballero, Giraffes? Giraffes!, 31Knots, Do Make Say Think, etc. Mais un groupe m’a rattrapé par le bout de la tripe et pour une énième fois, sous forme de première, a fait étalage de son talent : Pattern is Movement

Pour aimer ces gars-là, on peut écouter leur musique, mais sachez, qu’après une étude poussée, j’ai pu me rendre compte que certains facteurs d’expérience (pas nécessairement combinés) favorisent une adoption plus rapide et un enthousiasme quasi immédiat chez les sujets concernés. J’en ai recensé au nombre de trois :

1) Une passion nourrie pour la culture des farmers du Middle-West américain : chemises de bûcheron, barbes de 10 ans d’âge et le caractère rustre des boys prosélytes.

2) L’état, une fois dans sa vie, d’enfant de choeur assis sur les bancs d’une église-glaçon par un dimanche matin de décembre.

3) La pratique intense du chant Soprano en bas-âge (la flûte marche aussi), quelque ait été le niveau atteint par ailleurs.

Pattern Is Movement c’est trois potes, Andrew, Chris et Corey, installés à Philadelphie (bon maintenant ils ne sont plus que deux, mais la bio en ligne n’a pas été  mise à jour). Ils sont signés chez HomeTapes, label qui, ça ne s’invente pas, est inscrit au registre du commerce de notre bonne ville de Portland (Lire l’article Les Cent vies de Joe Haege). Trois albums au compteur, The (Im)possibility of Longing – 2004, Stowaway – 2005 et All Together – 2008. Et le petit chef d’oeuvre c’est le dernier des trois. Mais les deux précédents se défendent plutôt bien.

Je parie mon billet que l’un de ces deux a traîné sa bouille au milieu des petites têtes blondes des chorales baptistes de la Philadelphie protestante. Lentement mais sûrement il a mué en pianiste-animateur de concerts de quartier. Puis il a pris le large.

Ecrire sa propre musique comme seule obsession. Enfin libre de triturer, faire pleurer comme il l’entendait ses carillons,  son synthétiseur, sa flûte et tutti quanti. Alors il a retrouvé d’autres potes et a formé Pattern Is Movement. Réunis, ils se sont dit qu’ils allaient construire des compositions aérées, éthérées, en reprenant ce que le Révérend Bluemont lui avait appris du chant choral : des mélodies lumineuses, tantôt claironnées ou sous forme de complainte, mais qu’il a commencé à déconstruire, à remodeler pour aller parfois jusqu’au Hip-hop ; De là, il a puisé dans le registre Country-folk américain, s’est imprégné de gammes exotiques (« Kokin Joshi » est celle qui porte le plus joli nom) , a demandé à son pote derrière les fûts de ne pas lésiner et de la sorte le style du groupe venait de naître.

Ecoutez donc le flot incroyable de « Maple » , l’ouverture méticuleuse et gracieuse de « Peach Trees » et cette ritournelle classique « trompettante » sur « The Sound of Your Voice« . Il y a encore bien d’autres choses inédites, les chinoiseries délicieuses de « Trolley Friend » et les choeurs tout en douceur de « Jenny Ono« .

Finalement Pattern Is Movement c’est un peu le talent d’écriture de Grizzly Bear portés par des culs-terreux à la composition malicieuse et jamais feinte. Bref indispensable.

En écoute sur Spotify/Deezer

Laisser un commentaire, un bon mot, une remarque...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :