Steve Smyth – Noble Vagabond…


Steve Smyth - 3Une voix de cador enrobée, celle d’un vagabond aguerri, « dur au mal-é fleur de peau« . Un Cowboy soiffard à la barbe hirsute, un clown goguenard à la prévenance implacable, il est versatile, insaisissable. Il serait du genre à cracher ses chansons aux pieds de ses ennemis et les offrir en bouquet (de nerfs) à ses fidèles.

Steve Smyth incarne tous ses personnages, croisés sur scène à l’occasion de la première partie d’Angus & Julia Stone en avril dernier. Release, son premier album, paru chez TeenageRiot, trimbale un Folk couleur ocre, d’essence Blues. On se laisse embarquer dans un Roadtrip au coeur, à l’élégance de son instigateur, qui de Perth à Darwin, se réinvente dans les marches exubérantes aux confins d’une musique populaire, sans codes ni barrières.

Il y a l’image, presque cliché et les mots. Enragés, dégueulés à la face de chacun sur « This is No man’s Land » et « Barbiturate Cowboy And His Dark Horses« , qu’on s’imaginerait s’envoyer une belle flanquée en compagnie de Tom Waits époque Singapore. 

Plus sereins sur « There is a light » : mélopée exhumée des Années 20, où le mimétisme avec Jeff Buckley en devient presque troublant, mais qu’importe. Remplir sa barque, s’en mettre un dernier dans le nez et s’accrocher à son bon vieux camarade, « à gueuler qu’on y croit » comme disait l’autre.

Il y a des balades instables et rocailleuses, à l’intensité évidente comme « In a Place » ou « Stay Young ». A cet instant, l’album est d’une clarté militante, dépouillée. Plus tard, des mélodies glissées-contrecarrées comme sur la sublime « Bar Made Blues » avec ce « Don’t Let Them Take You Fallin… » – Vidéo du Hiboo

10 pistes plus tard et Release se révèle un roc, un bloc cohérent comme un aller simple pour Downtown, qu’on se repasse à l’envie…

A écouter sur Spotify/Deezer et en Live au Point Éphémère le 29/03 prochain

3 Commentaires

  1. Ping : Top 2011 : La Bande Originale de l’Année | Faces-B et Chansons cachées | Bazar MusiKal

  2. Ping : Jonathan Wilson – Café de la Danse (03/07/2013) | Le Bazar

Laisser un commentaire, un bon mot, une remarque...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :