My Brightest Diamond – Café de la Danse (29/11/11)


My Brightest Diamond au Café de la Danse - Crédit Photos : Le Cargo

Un masque de théâtre, l’air poupon, ogre Byzantin ou monstre Japonnais, lui recouvre le visage. Mais de ceux qui ne font pas peur. Avec des lunes orangées à la place des joues. Shara Worden retrouve la lumière et déjà, se joue des apparences. Accompagnée de son batteur, Brian Wolfe, elle s’élance sur la scène du Café de la Danse. Prête à donner vie, à arpenter son dernier album All Things Will Unwind – sorti chez Asthmatic Kitty Records cette année, dans une configuration duo assez surprenante.

My Brightest Diamond n’a pas changé. Elle garde ce soupçon d’espièglerie, amusée et chahuteuse à toutes heures, figure sensible redevenue Grâce, lorsque sa voix, celle qui déplacerait les montagnes, s’échappe de son corps menu.

On ressent une effervescence, comme amoureuse, dans la salle. Nul besoin d’en rajouter. Passé We Added it Up en introduction, Everything is in Line impressionne par ses rebondissements mélodiques, petits impromptus et son refrain implacable. Escape Routes s’impose avec cette même idée, comme une rythmique enjouée et savoureuse, parfaitement ordonnée.

Et après pareille discipline, Shara amuse la galerie en se lançant dans une danse rituelle dont elle seule maîtrise les pas et la gestuelle. Aparté généreuse pour se redonner du courage, faire tomber les masques … et Be Brave de s’ouvrir comme une marche sombre, à la cadence du bourdon. Mais rien de tout de cela. Si la version live ne peut prétendre être aussi minutieuse qu’en studio, l’énergie qu’elle dégage emporte le mauvais flot et se démultiplie lorsqu’enfermée dans la mécanique des mots :

« Sh-Sh-Sh Shara now get to work,
Sh-Sh-Sh-Sh-Sh Shara is going to hurt
«  

Magic Rabbit est électrique, Jack White et Alison Mosshart* passeraient pour des petits anges Pop en comparaison. Comme Freak Out qui porte bien si bien son nom. Elles réveillent le rock mystérieux et gorgé des souvenirs d’enfance qui a fait le succès de Bring me The Workhorse  (2006) :

« All the rabbits died for supper tonight
All the rabbits died in the spotlight« 

My Brightest Diamond au Café de la Danse - Crédit Photos : Le Cargo

Au fil du concert, My Brightest Diamond livre nombreuses covers, devenues avec le temps, des incontournables sur scène : Yukali  – Kurt Veill, I’m Feeling Good, Be My Husband – Nina Simone, L’hymne à l’Amour – Edith Piaf.

A l’issue de I’m Feeling Good, le public se lève, pris de court par l’énergie, l’émotion et les facéties du duo.

Dernier soir de leur tournée, de ceux où l’on arrive à peine à se dire « au-revoir », pour tromper un peu le temps et arracher quelques minutes de plus sous la lumière. 2ème rappel déjà,  avec le joyau Something of an End. Insatiable public dont les lubies sont satisfaites : 3 et 4ème rappels avant que le diamant s’en aille briller définitivement en d’autres lieux que sur scène.

*Allusion à la carrière des deux personnages, séparés, lui Chanteur Guitariste des White Stripes, elle chanteuse de The Kills, ou ensemble avec The Dead Weathers.
Setlist :
1. We added it up
2. Everything is in line
3. Golden Star
4. Escape Routes
5. Be Brave
6. She does not brave the War (l’histoire des lapins)
7. Magic  Rabbit
8. l’hymne à l’amour
9. High Low Middle (récit du grand père + danse)
10. Apples
11. I’m Feeling Good
12. Inside the Boy
13. I Have never loved someone – 1er rappel
14. Freak Out
15. Something of an End – 2ème rappel
16. Be my Husband (Nina Simone) – 3ème rappel
17. Yukali (Kurt Weill) – 4ème rappel

Un commentaire

  1. Ping : Top 2011 : La bande originale de l’année | Bazar MusiKal

Laisser un commentaire, un bon mot, une remarque...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :