Passeurs musicaux en 24 images seconde


Une fois n’est pas coutume quelques vidéos coups de coeur, amours récents et vieux compagnons de route :

The Phantom Band – « Everybody knows it’s true » (merci @dissogirl)

Entre carillons pop et joyeuseries hallucinées, le fantôme de Nick Cave (pour tout dire sa voix) plane sur ce morceau au design sonore impeccable (la chronique de leur récent concert rennais est à lire ici).

Arpentons les terres fertiles écossaises et arrêtons nous un instant sur cette vidéo de Watchyourstep (Vincent Moon & Nathanael le Scouarnec et la bonne clique de la Blogothèque) -

Mogwai – « I’m Jim Morisson and i’m dead » (tiré de « The Hawk is Howling » , à noter que le prochain album « Hardcore will never die and you will » est disponible en streaming sur le site de Rolling Stone)

La Blogothèque toujours, qui me permet de revenir sur le groupe Nantais Papier Tigre, chroniqué aux côtés de Buke&Gass il y a quelques mois de cela (lire l’article). Échappée belle au coeur de la capitale et deux morceaux de bravoure acoustique à écouter:

Papier Tigre – « Green around the Gills« 

La deuxième vidéo et le récit de cette journée par la Blogothèque

Mumford and Sons – « Gentlemen of the Road « 

Un groupe qui fleure bon le Middle West américain. Une country-folk sublimée, grandiloquente, des mélodies rauques-aériennes, un de ces groupes qui renouvelle la Pop, voyageuse et intenable… (sélectionnée dans la playlist du Bazar #4). Repérés avec leur premier album « Sigh no More » (2009 Spotify/Deezer), ils récidivent bientôt et pour cela nous propose un teaser sous forme de Roadmovie romantique :

The Black Angels – « Bad Vibrations »

La vague psychédélique s’est avancée profondément dans les terres, jusqu’à Austin, Texas (non loin de cette terre qui a enfanté Lift to Experience, mais passons…). Dans son reflux, elle a entraîné ces anges noirs habités par l’incantatoire et le voodoo électrique. Sûrement que ceux-là ont laissé quelques cierges en leur chapelle pour réveiller l’esprit du Velvet et des Stooges. Sélectionné dans les meilleurs albums 2010 du BazarMusikal

Stranded Horse – « Halos »

De passage à Mo’Fo, Stranded Horse (signé sur l’excellent label Talitres) baigne dans un univers doux-aquatique. Militant, armé d’une Harpe exotique (Kora malienne), sa voix pourrait prophétiser comme une rencontre musicale impossible mais bien réelle. Une chronique de son dernier album « Humbling Tides » est disponible sur Hopblog, également en écoute sur Spotify/Deezer.

About these ads

Laisser un commentaire, un bon mot, une remarque...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 246 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :